01 . ACCUEIL       02 . MACARENA GARCÍA       03 . GALERIE       04 . SITE               

  WELCOME !

Bienvenue sur Macarena García France, votre première et unique source française dédiée à l'actrice espagnole Macarena García. Elle est actuellement à l'affiche de la série de RTVE, La Otra Mirada, dans laquelle elle interprète le rôle de Manuela. On la retrouvera aussi très prochainement dans la nouvelle production originale de Netflix, le film 'A Pesar de Todo' ainsi que dans le film 'Ventajas de Viajar en Tren'. Découvrez toute l'actualité de Macarena, des photos, vidéos et interviews. Je vous souhaite à tous une agréable visite sur le site. Tatiana //          //
  DERNIÈRES PHOTOS


19
Avr 2019


Le 25 avril prochain, Macarena et Blanca Suárez seront présentes sur le plateau de l’émission ‘El Hormiguero 3.0’
pour promouvoir leur tout nouveau film ‘A Pesar de Todo’, qui sera disponible dès le 3 mai sur Netflix.

//   Article rédigé par macarenagweb  //
19
Avr 2019


Mercredi 10 avril, la maison d’horlogerie et de joaillerie Cartier invitait un parterre de personnalités à célébrer la nouvelle création Cartier.

Afin de célébrer le lancement de sa nouvelle collection iconique Clash, la maison d’horlogerie et de joaillerie Cartier organisait ce mercredi 10 avril un grand dîner réunissant un parterre de personnalités de la musique, du cinéma et de la mode. Macarena était l’une des nombreuses invitées de la soirée, aux côtés entre autre de Monica Belluci, Rami Malek, Jack Gyllenhaal, Sofia Coppola, Kaya Scodelario, Tom Sturridge, Mélanie Laurent, Romain Duris ou encore Ana de Armas. Durant la soirée, ils ont ainsi pu découvrir la nouvelle collection mais aussi assisté à un concert de Chris, découvert la cuisine iconoclaste des Ghetto Gastro (originaire de Brooklyn) et écouté une des valeurs montantes de la scène musicale française, L’Impératrice.

Pour l’occasion, Macarena portait une robe couleur champagne de la créatrice espagnole, Adriana Iglesias qu’elle a associé aux Sandales à plates-formes en cuir métallisé Misty 100 de la marque Jimmy Choo et bien évidemment des bijoux de Cartier. Elle portait des boucles d’oreilles et une bague Clash de Cartier or rose.

Je vous laisse découvrir ci-dessous les photos de Macarena lors de la soirée.

Gallery Link
• Public Appearances > 2019 > [10.04.19] Soirée « Clash de Cartier » à la Conciergerie (Paris)

//   Article rédigé par macarenagweb  //
11
Avr 2019


Le 9 avril, lors de présentation aux médias de la saison 2 de ‘La Otra Mirada‘, Macarena a rencontré l’équipe de ‘La Caja D Música TV‘ a qui elle a accordé une interview. Je vous laisse la vidéo ci-dessous :

//   Article rédigé par macarenagweb  //
11
Avr 2019


A l’occasion de la présentation aux médias de la saison 2 de ‘La Otra Mirada‘, le 9 avril, Macarena a accordé une interview pour le site Diez Minutos. Je vous laisse la traduction ci-dessous :

Macarena savoure le tournage de la saison de ‘La Otra Mirada’ en attendant de savoir si elle participera ou non à la quatrième saison de ‘El Ministerio del Tiempo’.

L’actrice est de nouveau à la tête de l’Académie de La otra mirada. Macarena García, Manuela dans la série de La 1, tourne les trois derniers épisodes de la saison 2, qui aura huit épisodes au lieu des treize de la précédente. Son personnage est confronté à une période de renouvellement dans laquelle elle prendra le contrôle de sa vie et tentera de sauver son mariage et le prestige de l’école, même si pour cela elle doit ravaler sa fierté et demander de l’argent à sa mère.

Ta mère, doña Manuela (Gloria Muñoz), t’impose Carmen (Melina Mathews) pour superviser l’école. Comment ton personnage va-t-il s’adapter ?
Mon personnage aime beaucoup Carmen, car c’est une grande amie d’enfance. C’est une décision que sa mère prend sans le lui dire, mais ce n’est pas une décision qui ne lui déplait pas, car elle a une grande confiance en Carmen. En fait, même si elle a été imposé pour être la nouvelle administratrice, mon personnage décide qu’elle soit également professeur d’éducation physique, lui donne plus d’importance. Ce que Manuela ne sait pas, c’est que Carmen a beaucoup de secrets derrière elle.

Que dirais-tu à ceux qui n’ont pas vu la première saison pour qu’ils regardent la saison 2 ?
Que si la première leur a plu, celle-ci leur plaira beaucoup car en plus de s’intéresser aux sujets abordés la saison passée, elle aborde de nouveaux sujets tels que les problèmes de la femme dans les années 20, le racisme, le classisme, les femmes dans le sport, dans la science, le divorce… En même temps, elle sera plus mouvementée, intéressante et divertissante et sera faite avec tout notre amour et notre passion. Je pense qu’elle va continuer à faire réfléchir et penser, et elle est fait pour ça.

C’était comment de travailler avec ton frère Javier Ambrossi ?
Merveilleux. Nous avons eu la chance de jouer des cousins, mais des cousins ​​très proches avec une relation presque fraternelle. Il nous ont offert de très belles scènes, tous les deux, à nous regarder dans les yeux, à parler de choses personnelles et nous avons pu y mettre beaucoup de nous-mêmes. Au final, cela ne peut s’obtenir qu’avec un frère… J’en ai beaucoup profité avec lui et Javier Calvo. L’épisode est magnifique et je pense que c’est un cadeau que l’on m’a fait et que je garderai pour toujours.

La otra mirada a une deuxième saison et El Ministerio del tiempo a été rénouvellé pour une quatrième. Tu seras dedans ?
Il est encore trop tôt pour répondre à cela.

Comment as-tu accueilli le renouvellement ?
Je l’accueille avec beaucoup d’enthousiasme parce que c’est une série que j’adore, que je respecte et j’admire profondément les personnes qui se trouvent devant et derrière elle. La série, le public et les ministères le mérite tellement. Cela m’a fait très plaisir, je pense que c’est un trésor de série, elle fait partie de l’histoire de l’Espagne et si cela continue, ce sera un honneur pour nous tous.

Tu es dans deux séries de TVE qui, bien qu’elles ne fasse pas de grandes audiences, ont des fans très fidèles et de bonnes critiques. Comment te sens-tu?
Oui, c’est ce qui s’est passé avec les deux séries, qui ont des fans très fidèles, des audiences discretes et surtout de très bonnes critiques, une grande affection du public et beaucoup de respect. Pour moi, c’est une chance, c’est vrai que je prend beaucoup de temps lorsqu’il faut prendre des décision et les deux séries je les ai choisi car je croyais vraiment qu’elles étaient très intéressantes, vraiment spéciales, vraiment risquées, différentes et intelligentes. Je suis vraiment chanceuse d’être dans les deux projets.

Vous terminez la deuxième saison de La otra mirada. Qu’est-ce qui t’attend après?
J’ai des vacances, je vais prendre un petit moment pour moi, car j’ai enchaîné le tournage et la promotion de A pesar de todo et de Ventajas de viajar en tren avec cette saison de la série. Alors je vais me reposer un peu.

(suite…)

//   Article rédigé par macarenagweb  //
11
Avr 2019


‘La otra mirada’, la série de RTVE produite en collaboration avec Boomerang TV, qui a marqué un tournant la saison passée pour son engagement avec l’environnement social actuel, a présenté ce mardi le tournage de sa deuxième saison, intégrant de nouveaux personnages et de nouvelles intrigues.

Lors de la présentation, la directrice adjointe de Fiction de TVE , María Roy, a souligné que la série maintiendrait son essence. « En plus de faire profiter, nous voulons qu’elle fasse réfléchir. Donner la parole aux femmes et à leur lutte pour l’égalité. Bien que ça se soit passé il y a un siècle, nous constatons que nous n’avons pas beaucoup progressé et qu’il faut continuer à se battre tous les jours, a-t-elle souligné.

Le producteur exécutif de Boomerang TV, Luis Santamaría, a avancé certains des changements de la nouvelle saison: « Nous allons faire un prime time de 60 minutes, et du point de vue du script nous allons multiplier les trames pour donner plus de dynamisme. Il y aura de nouvelles incorporations (Melina Matthews, Dariam Coco, Joaquín Notario et César Vicente rejoignent le casting) et plus de tournage en extérieur à Séville, quelque chose de fondamental, car en plus de faire réfléchir, c’est une série qui doit être belle à regarder”.

Incorporations
La nouvelle année commence à l’Académie pour jeunes filles de Séville, et avec elle arrive de nouveaux personnages et des changements dans l’institution. Melina Matthews rejoint la distribution principale pour interpréter Carmen, la nouvelle administratrice et professeur de sport et ancienne camarade de classe de Manuela (Macarena García) à l’Académie. Son arrivée susciter des controverses.

De plus, arrivera à l’Académie Inés (Dariam Coco), une nouvelle éléve qui aura un grand impact sur le centre en raison de sa couleur de peau, générant par ailleurs un scandale social.

Vicente (Joaquín Notario), un facteur qui s’interessera à Luisa et Elías (César Vicente), jardinier sous les ordres de Ramón (Juanlu González), qui porte beaucoup sur ses épaules.

Nouvelle année, nouveaux défis
Si les choses n’ont pas été simples pour Manuela (Macarena García), directrice de l’Académie, et pour les autres enseignantes la saison passé, dans celle-ci elles vont devoir faire face à de nouveaux défis et se battre encore plus pour préserver les valeurs de l’académie et l’institution elle-même. Les efforts de la directrice viseront à reprendre le contrôle de sa vie, tant sur le plan personnel que professionnel.

Teresa (Patricia Lopez Arnaiz, dont le rôle lui a valu le Prix Ondas de la Meilleure Actrice), moderne et indépendante, a terminé la saison accusée du meurtre de son père. Son séjour en prison a eu des conséquences sur elle et elle devra se ressaisir pour redevenir la même. Avec le temps, elle décidera de faire face aux difficultés, arrêter de fuir, et pour la première fois dans sa vie, assumer ses responsabilités.

La sévère et conservatrice Luisa (Ana Wagener) évolue elle aussi, combattre ses préjugés et, après s’être libérée du fardeau que constituait son fils Arcadio, aura une trame sur l’amour un complot sur l’amour à l’âge mûr.

Le casting féminin de la série est complété par Carla Campra, Begoña Vargas, Lucía Díez, Paula de la Nieta, Elena Gallardo et Abril Montilla, qui incarnent les élèves de l’Académie, qui devront faire face à de nouvelles expériences et à des problèmes qui sont toujours d’actualité dans la société.

Pendant ce temps, doña Manuela (Gloria Muñoz) continuera à vouloir contrôler l’institution qu’elle a fondée et engagera une nouvelle administratrice pour gérer les comptes de l’Académie.

Ángela (Cecilia Freire), essayant de protéger sa famille après avoir été menacée pour son orientation sexuelle, décidera de quitter Séville et acceptera un poste d’enseignante à l’Académie pour jeunes filles de Madrid.

Aux côtés de ses personnages féminins continueront Álvaro Mel, Jordi Coll, Juanlu González et Carlos Olalla, qui continueront à faire partie de l’univers de l’Académie avec un rôle important aux côtés de ces femmes.

Essence éducative et situation de la femme
Au cours de cette deuxième saison, « La otra mirada » maintiendra son essence éducative et continuera à aborder le féminisme par le biais de questions liées à la situation de la femme au début des années vingt, et cherchant le parallélisme et la réflexion avec l’actualité. En défendant des valeurs telles que la liberté, le respect, l’égalité ou la tolérance, elle abordera, dans ses nouveaux épisodes d’autres questions telles que le racisme, le classisme, la femme dans l’espace public, le rôle de la femme dans différentes associations ou la peur des changements, entre autres.

Cette saison, l’équipe du scénario est coordonnée par Alba Lucio (‘Olmos y Robles’, ‘Chiringuito de Pepe’), qui travaille avec Irene Rodríguez (‘Vive cantando’), Ana Muniz da Cunha (‘Águila Roja’, ‘El internado’, ‘Los Serrano’) et Tatiana Rodríguez (‘Sin identidad’, ‘La fuga’, ‘Compañeros’, ‘Águila Roja’, la série mexicaine ‘Atrapada’). Un groupe de femmes écrivains fermement attaché aux valeurs transmises par ‘La otra mirada’.

Tournage à Séville
L’équipe de la fiction s’est déplacée à Séville pour tourner dans des lieux emblématiques du centre de la capitale sévillane tels que le ‘Muelle de la Sal’, ‘Puente de Triana’ ou ‘Paseo María de la O’, ainsi que dans différents endroits spectaculaires de la province andalouse, parmi eux, ‘Hotel Casa Palacio’, ‘Museo de la Ciudad’, ‘Puerta de Sevilla’ ou le siège de l’Université Pablo de Olavide à Carmona, la ‘Playa de las Mimbres’ et ‘Dehesa de Abajo’ à Puebla del Río ou ‘Jardines de Forestier’ à Castilleja de Guzmán.

Fiche artistique
Macarena García : Manuela
Patricia Lopez Arnaiz : Teresa
Ana Wagener : Luisa
Melina Matthews : Carmen
Gloria Muñoz : Doña Manuela
Carla Campra : Flavia
Begoña Vargas : Roberta
Lucía Díez : Margarita
Paula de la Nieta : Macarena
Abril Montilla : María Jesús
Elena Gallardo : Candela
Dariam Coco : Inés
Juanlu González : Ramón
Álvaro Mel : Tomás
Jordi Coll : Martín
Carlos Olalla : Don Pascual
Joaquín Notario : Vicente
César Vicente : Elías
José Pastor : Rafita
José Luis Barquero : Álvaro
Javi Mora : Rafael Peralta
Cecilia Freire : Ángela

Source texte

Gallery Link
• Public Appearances > 2019 > [09.04.19] Présentation aux médias de la saison 2 de ‘La Otra Mirada’

//   Article rédigé par macarenagweb  //
11
Avr 2019


Début janvier, Macarena était à Paris pour un tournage très spécial. Nous en savions très peu sur le moment, mis à part quelques photos qu’elle et son équipe avaient postées via les réseaux sociaux. Cette semaine, une toute nouvelle vidéo a été dévoilé et comme vous pouvez le constaté ci-dessous, Macarena a tourné une vidéo tutorial pour Yves Saint Laurent Beauty. Je vous laisse découvrir le résultat ci-desous ainsi que quelques photos du tournage.

Gallery Link
• Projets > Campaigns > Campagnes Publicitaires > Yves Saint Laurent – Beauty Studio

//   Article rédigé par macarenagweb  //
10
Avr 2019


Ce mois-ci, Macarena est en couverture du dernier numéro de mars du magazine Yo Dona. Je vous laisse découvrir les photos et les scans du magazine dans la galerie ainsi que la making-of et la traduction de l’interview ci-dessous :

Photos : Pepe Lóbez
Réalisation : Ángela Collantes
Direction créative : André Gianzo
Make up & coiffure : Paula Soroa
Assitant de photographie : Eduardo Pérez Ortiz
Assistante de stylisme : Gema Sánchez Ochovo
Interview : Teresa Iturralde
Production : Gema Navajas y Carla Pina

Gallery Link
• Photoshoot > 2019 > Pepe Lóbez (Yo Dona)
• Magazine Scans > 2019 > Yo Dona – 30 mars 2019

INTERVIEW

Avec de nombreux projets professionnels au cinéma et à la télévision, mais avec le même enthousiasme qu’à ses débuts, lorsqu’elle a remporté le Goya pour ‘Blancanieves’ il y a maintenant six ans, l’actrice parle avec naturel et sans préjugé aussi bien de son travail que de ses préférences stylistiques.

YO DONA a discuté avec l’actrice pendant une pause lors du tournage. Elle tourne la saison 2 de la série ‘La otra mirada’ (TVE), qui se déroule à Séville dans les années 20. Son emploi du temps est chargé puisque qu’on la retrouvera prochainement dans deux films : ‘A pesar de todo’ (Netflix), de Gabriela Tagliavini, qu’elle a présenté il y a quelques jours lors du Festival de Málaga, et ‘Ventajas de viajar en tren’, de Aritz Moreno. De plus, elle est l’image de Springfield. Lorsque vous lui parlez, elle dégage de l’énergie et de l’optimisme et son attitude semble être la même que lorsqu’elle a commencé. Elle voit l’avenir en rouge, la couleur de la passion, du courage et de la force.

Que reste-t-il de cette fille qui a remporté le prix Goya de l’Actrice Révélation en 2013 ?
J’ai le même enthousiasme, mon travail continue de me rendre nerveuse et de m’émouvoir, mais je me rends compte que je suis devenue une femme. Je pense que je n’étais qu’une enfant à l’époque, mais je n’ai pas changé d’attitude car ce métier est plein de surprises, d’incertitudes, il faut toujours rester vigilant.

Quand va-t-on te voir à l’écran ?
Bientôt, dans ‘La otra mirada’ et dans deux films : ‘A pesar de todo’ y ‘Ventajas de viajar en tren’, le premier film d’Aritz Moreno, un magnifique film au regard authentique et unique.

Avec quel réalisateur aimerais-tu travailler ?
Avec Isabel Coixet, Almodóvar, Paula Ortiz…

Préfères-tu le cinéma ou la télévision ?
Chaque milieu à son truc. Travailler dans des séries c’est beau parce que tu grandis avec ton personnage et que tu apprends beaucoup. Mais les films ont quelque chose de magique qui me séduit.

La multiplication des projets aide-t-elle les acteurs ?
Oui, les opportunités sont nombreuses. On produit assez et nos séries ont un succès national et international.

Te prépares-tu en deux minutes, comme dans ‘Paquita Salas’ ?
Au quotidien, je suis rapide et je ne m’inquiète pas trop, mais pour un événement, je prends mon temps, j’ai une équipe qui m’aide. Mais il m’est aussi arrivé de me changer dans la voiture après un tournage et aller directement au ‘photocall’.

Tu es la sœur de Javier Ambrossi, réalisateur, scénariste et acteur du duo Los Javis. Ils t’ont pris ou inversement ?
Je pense que nous nous sommes fait un cadeau mutuel. Nous étions dans un moment professionnel compliqué et ils ont décidé d’écrire « Paquita Salas ». Je me suis lancé avec eux dans ce projet juste après avoir remporté le Goya pour ‘Blancanieves’. Alors, c’était moi qui étais censé les aider et regarde comment est la vie, au final le cadeau c’est eux qui me l’ont fait, car c’est l’un des personnages les plus beaux de ma carrière. Nous avons créé une famille professionnelle avec un lien très fort.

Quand vous étiez petit, qui était le plus formel, toi ou Javi ?
Tous les deux, nous étions des enfants bons et studieux.

Quel vêtement est ton préféré pour le printemps ?
J’ai adoré le look que je portais lors de la conférence de presse de Springfield : Blazer, t-shirt, un jeans body shape et des compensés. Parfait pour un événement décontracté.

A quel point aimes-tu la mode ?
Dans le milieu professionnel, j’apprécie de plus en plus, parce que bien que je sois assez timide, j’aime beaucoup m’habiller pour un tapis rouge, je comprends maintenant le sens. J’ai beaucoup de chance de porter ces belles robes. Je suis très chanceux de porter ces belles robes. Mais chaque jour, je suis plus détendu et ne suis pas les tendances à la lettre. Mais au quotidien, je suis plus décontractée et je ne suis pas les tendances au pied de la lettre.

Une situation dans laquelle tu ne te vois pas avec un jean ?
Au Prix Goya

Combien de jeans as-tu ?
Environ sept, un jean pour chaque jour de la semaine.

Jean moulants ou amples ?
Au quotidien, jean serré et pattes d’éléphant avec des talons de temps en temps.

Tennis ou talons hauts ?
Au quotidien, baskets et stilettos pour le tapis rouge.

Toi, qui sembles être campagne et plage, lequel gardes-tu ?
Impossible de choisir, j’adore les deux.

Que mets-tu toujours dans ta valise de vacances ?
Le chargeur de téléphone.

Un endroit où se perdre
New York.

Tu es plus canapé et film ou discothèque ?
Un temps pour tout, mais je suis plus le premier.

Combien de poubelles as-tu pour recycler ?
Trois.

Comment te déplaces-tu à Madrid ?
A pied, c’est l’avantage de vivre dans le centre.

De quelle couleur vois-tu l’avenir ?
Rouge.

MAKING OF

//   Article rédigé par macarenagweb  //
8
Avr 2019


Bienvenue sur Macarena García France, votre première et unique source française dédiée à l’actrice espagnole Macarena García ! Cette année le fan-club fêtera ses 7 ans, 7 ans à partager avec vous l’actualité de Macarena, ses projets… Voila un petit moment que je voulais ouvrir ce fansite pour partager encore plus avec vous, et c’est maintenant chose faite. J’espère vraiment qu’il vous plaira autant qu’à moi et qu’il vous permettra de trouver tout ce que vous cherchez concernant Macarena.

Vous pourrez également retrouver toutes les photos, via la galerie, que nous compléteront au fur et à mesure ainsi que des vidéos, interviews et dossiers exclusifs.

Pour terminer, je remercie énormément Emilie de Zestedecouleurs.fr pour cette première version du site ainsi que Barbara de Obsession27.net pour cette première version de la galerie. UN GRANDE MERCI POUR VOTRE AIDE ♥

Je vous souhaite à tous une agréable visite sur le site. Tatiana

//   Article rédigé par macarenagweb  //